Menu

Départ des seniors avant 65 ans : de plus en plus dissuasif

Rédigé le Mercredi 9 Janvier 2008 à 10:18 | Lu 2434 commentaire(s)

Certaines dispositions concernant les départs de l'entreprise des salariés âgés (préretraites, mise à la retraite) ont été modifiées par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2008, dans le but affiché de les rendre moins attractifs.


Taxation renforcée des préretraites. - Le taux de la contribution sur les avantages de préretraite d'entreprise passe de 24,15 % à 50 % et les allocations de préretraite sont désormais assujetties à la CSG au même taux que celui appliqué aux revenus d'activité, soit 7,5%.
Ces dispositions s'appliquent uniquement aux départs en préretraite ou pour les cessations anticipées d'activité intervenant à partir du 11 octobre 2007.

Nouvelle déclaration annuelle pour les préretraites. - Tout employeur de personnel salarié ou assimilé doit déclarer à l'organisme chargé du recouvrement des cotisations et contributions sociales dont il relève, au plus tard le 31 janvier de chaque année sous peine de pénalités financières, le nombre de salariés partis en préretraite ou en position de cessation anticipée d'activité au cours de l'année précédente, avec indication de leur âge et du montant de l'allocation qui leur est versée.
Doivent être également portés sur cette déclaration le nombre de mises à la retraite d'office et celui des salariés âgés d'au moins 60 ans qui ont été licenciés.

Cette obligation s'applique aux avantages de préretraite versés depuis le 11 octobre 2007. Le modèle de déclaration doit être fixé par arrêté. Par ailleurs, l'employeur encourt une pénalité égale à 600 fois le SMIC horaire s'il n'a pas souscrit la déclaration dans les temps.

Mise à la retraite d'un salarié par l'employeur : nouvelle contribution. - Le régime social des indemnités de mise à la retraite est également modifié. Les indemnités versées depuis le 11 octobre 2007 dans le cadre d'une mise à la retraite d'un salarié par son employeur (qu'il ait ou non atteint 65 ans) sont soumises à une nouvelle contribution patronale de 25 % . Ce taux sera porté à 50 % au 1er janvier 2009.

Départ en retraite négocié : dispositif supprimé. - La possibilité de départs négociés à la retraite, entre le 1er janvier 2010 et le 1er janvier 2014, au profit des salariés âgés d'au moins 60 ans et pouvant justifier d'une pension de retraite à taux plein est supprimée.




Derniers tweets
Ordonnances dialogue social: Habilitation ordonnances dialogue social 1ère séance Assemblée nationale du 10... https://t.co/rKgZDXtMnw
Contester la nécessité de l'expertise CHSCT: #CHSCT Lorsque l'expert a été désigné sur... https://t.co/jN6gCgSuGI https://t.co/QOIEplN3qZ
Quel bel hommage rendu à Nice, à nos français morts pour rien. Que les 86 faisceaux éclair votre chemin ...
#paris le rendez-vous à ne pas manquer https://t.co/fJD9We2bQz
#martinique le rendez-vous à ne pas manquer https://t.co/jKP6iw8LTo