Connectez-vous S'inscrire
Menu





Dialogue social - Instant CE

1er webzine à destination des I.R.P (CE, CHSCT, DP)



Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La médiation du travail

Mercredi 20 Juillet 2016

La médiation au travail

De manière générale, la souffrance relationnelle au travail désigne des situations dans lesquelles un ou plusieurs salariés expriment des conséquences négatives pour leur santé, dues aux relations qu’ils vivent en lien avec le travail. Suite à une alerte auprès de la DRH et/ou du CHSCT, sur une situation potentielle de harcèlement/conflit, les responsables doivent mettre en place une intervention afin de préserver la personne et l’entreprise. La médiation au travail est une pratique s’appuyant sur l’intervention d’un tiers, afin de faciliter la résolution d’une difficulté relationnelle. Elle peut être associée à de l’arbitrage ou de la conciliation, c’est à dire l’imposition ou la suggestion d’une solution.

Les médiateurs d’entreprise interviennent dans les contextes de différends collectifs ou n’impliquant que deux personnes, hors contexte juridique, en prévention d’une procédure ou au cours d’une procédure judiciaire, en l’occurrence aux prud’hommes.

Le travail a beaucoup évolué au cours des trente dernières années, il est devenu abstrait et complexe. Les anciens mode de régulation sont devenus obsolètes, les opérateurs ont besoin de communiquer de manière horizontale avec leurs collègues. L’entreprise devient de plus en plus relationnelle : ces relations sont importantes puisqu’elles ont des répercussion sur le bien être au travail, mais également sur la productivité de l’entreprise. Lorsque les conflits se multiplient au sein d’une entreprise, la médiation peut aider à restaurer des relations plus saines.

Notre posture dans le conflit vise donc à prendre chacun par la main, celui qui est au sud pour lui montrer l’autre façade et réciproquement ; non pas pour les faire changer d’avis mais pour que chacun comprenne la posture de l’autre.

Vous pouvez lire la suite de l'article ici

Lu 427 fois
Notez



École professionnelle des CE, exclusivement dédiée au développement du dialogue social

Édito avril 2017


Intranet, messagerie électronique l'utilisation par les organisation syndicales.

L’utilisation de l’intranet et de la messagerie électronique de l’entreprise par les organisations syndicales :
 
L’article L.2142-6 du Code du travail officialise la possibilité pour les organisations syndicales d’utiliser l’intranet et la messagerie électronique de leur employeur par voie d’accord d’entreprise.
 
L’article L.2142-6 du Code du travail dispose qu'« Un accord d'entreprise peut autoriser la mise à disposition des publications et tracts de nature syndicale, soit sur un site syndical mis en place sur l'intranet de l'entreprise, soit par diffusion sur la messagerie électronique de l'entreprise. Dans ce dernier cas, cette diffusion doit être compatible avec les exigences de bon fonctionnement du réseau informatique de l'entreprise et ne pas entraver l'accomplissement du travail. L'accord d'entreprise définit les modalités de cette mise à disposition ou de ce mode de diffusion, en précisant notamment les conditions d'accès des organisations syndicales et les règles techniques visant à préserver la liberté de choix des salariés d'accepter ou de refuser un message. »
 
Ces dispositions rejoignent les recommandations formulées par la CNIL dès mars 2001 dans son rapport sur la « cybersurveillance des salariés dans l’entreprise » concernant la définition des conditions internes d’utilisation des moyens informatiques par la négociation interne.
 
Certaines règles et principes peuvent ainsi être utilement rappelés (pour lire la suite de l'article)


Inscription à la newsletter