Menu

« Petit » licenciement économique : toujours consulter les DP en l'absence de CE

Rédigé le Jeudi 6 Juin 2013 à 10:47 | Lu 155 fois | 0 commentaire(s)


« Petit » licenciement économique : toujours consulter les DP en l'absence de CE

 
Dans le cas particulier d'une entreprise d'au moins 50 salariés ne comprenant pas de comité d'entreprise (CE), le projet de licenciement économique de moins de 10 salariés doit tout de même être soumis à l'avis des délégués du personnel (DP). Telle est la précision - de bon sens - que vient d'apporter la Cour de cassation.
 
Dans cette affaire, la constitution d'une unité économique et sociale (UES) entre plusieurs entreprises s'était a priori déroulée simultanément à la mise en place d'un plan de licenciement économique au niveau de l'entreprise en question.
 
Bien que comptant au moins 50 salariés, cette dernière ne disposait pas encore de CE (en cours de création) mais avait élu des DP. L'employeur avait mis à exécution son projet de licenciement sans consulter aucun représentants du personnel : ni le CE puisqu' inexistant, ni les DP pourtant en place.
 
Était-il dans son bon droit ?
 
Lorsqu’un employeur envisage de procéder au licenciement pour motif économique de 2 à 9 salariés sur une période de 30 jours, il doit réunir et consulter (c. trav. art. L. 1233-8) :
 
 
- les DP dans une entreprise de 11 à 49 salariés ;
- le CE dans une entreprise de 50 salariés et plus.
 
À la lettre de la loi, la consultation des DP en l'absence de CE dans les entreprises d'au moins 50 salariés n'est pas indiquée : c'est ce que faisait valoir l'employeur. Il n'a pourtant pas obtenu gain de cause.
 
L'employeur a été sanctionné pour ne pas avoir rempli son obligation de consulter les DP (indemnité d'environ 2 000 € à verser à l'unique salarié demandeur).
 
Par ailleurs, il n'avait pas non plus consulté le CE de l'UES une fois mis en place (avril 2009), alors que les licenciements avaient été notifiés 6 mois plus tard.
 
Les juges, optant pour une lecture extensive de la loi, posent la règle suivante : dans une entreprise d’au moins 50 salariés, il résulte de l’article L. 1233-8 du code du travail que l’employeur qui envisage de procéder à un licenciement collectif pour motif économique de moins de 10 salariés dans une même période de 30 jours doit, en l’absence de CE, réunir et consulter les DP.
 
Bien qu'assez éloignée du texte de la loi, cette analyse ne surprend pas :
 
- une règle générale veut qu'en l'absence de CE par suite de carence aux élections professionnelles, les attributions économiques du CE reviennent au DP (c. trav. art. L. 2313-13) ;
 
- en cas de grand licenciement économique (au moins 10 salariés) dans une entreprise d'au moins 50 salariés, le code du travail impose expressément la consultation des DP (c. trav. art. L. 1233-30), de sorte que, par cet arrêt, la jurisprudence complète en quelque sorte la loi « par symétrie ».
 
Cass. soc. 29 mai 2013, n° 12-12.952 FSPBR

bulletin_inscription_licenciement_economique_nouvelles_regles_4.pdf bulletin inscription licenciement economique nouvelles règles.pdf  (275.77 Ko)






Nouveau commentaire :


Derniers tweets
Ordonnances dialogue social: Habilitation ordonnances dialogue social 1ère séance Assemblée nationale du 10... https://t.co/rKgZDXtMnw
Contester la nécessité de l'expertise CHSCT: #CHSCT Lorsque l'expert a été désigné sur... https://t.co/jN6gCgSuGI https://t.co/QOIEplN3qZ
Quel bel hommage rendu à Nice, à nos français morts pour rien. Que les 86 faisceaux éclair votre chemin ...
#paris le rendez-vous à ne pas manquer https://t.co/fJD9We2bQz
#martinique le rendez-vous à ne pas manquer https://t.co/jKP6iw8LTo