Menu
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La fermeture de l'usine Molex repoussée de quatre mois

Le personnel de l'équipementier automobile américain a approuvé lundi un accord entre les syndicats et la direction. La direction se réserve néanmoins le droit de dénoncer l'accord dans les quinze jours.



La fermeture de l'usine Molex repoussée de quatre mois
Un sursis de quatre mois, voilà ce qu'ont obtenu les salariés de Molex après le vote d'un accord repoussant à fin octobre la fermeture de leur usine. Ce texte avait été conclu jeudi entre syndicats et direction, sous l'égide de la préfecture. L'assemblée générale l'a approuvé à une très large majorité, selon Denis Parise, secrétaire du comité d'entreprise de l'usine de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne).

Les partenaires sociaux doivent se revoir dans quinze jours. La direction se réserve en effet la possibilité de dénoncer l'accord "si la productivité du personnel ne remonte pas suffisamment à son goût", a ajouté Denis Parise, de la CGT. En outre, les syndicats ont engagé jeudi dernier une action en référé devant le tribunal de grande instance pour obtenir la suspension du plan de sauvegarde de l'emploi, estimant que le comité d'enteprise n'a pas été loyalement informé.

Les 283 salariés de l'entreprise américaine ont appris fin octobre la fermeture de leur usine à la mi-2009, à cause d' un manque de rentabilité et de la crise économique. Mi-avril, ils ont appris que le groupe avait créé une deuxième source de production aux Etats-Unis pour les produits dont Villemur avait l'exclusivité et un stock de "sécurisation" aux Pays-Bas. Pris de colère, ils ont séquestré pendant 26 heures le co-gérant de la filiale française et la directrice des ressources humaines
Lu 518 fois
Mardi 5 Mai 2009 - 08:42
L'Expansion


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Octobre 2018 - 06:24 Les changements au 1er octobre






Inscription à la newsletter