Connectez-vous S'inscrire
Menu

SEKRI VALENTIN ZERROUK MARIE-CECILE DE LA CHAPELLE Avocat à la cour

Rédigé le Samedi 5 Mai 2007 à 11:54 | Lu 1454 commentaire(s)

Subvention de fonctionnement du CE


SEKRI VALENTIN ZERROUK MARIE-CECILE DE LA CHAPELLE Avocat à la cour
« Comment se calcule la subvention de fonctionnement du comité d'entreprise ? »

Les entreprises de 50 salariés et plus dotées d'un comité d'entreprise doivent verser à celui-ci une subvention destinée à couvrir ses frais de fonctionnement (c. trav. art. L. 432-8).

Cette subvention est d'un montant minimum équivalent à 0,2% de la masse salariale.

Quelle masse salariale prendre en compte ? Il s'agit de la masse salariale de l'année en cours (la subvention de fonctionnement 2007 est, par exemple, calculée sur la masse salariale de l'année 2007). La masse salariale n'étant toutefois pas connue au moment du versement de la subvention de fonctionnement, cette subvention est fréquemment calculée sur la base de la masse salariale de l'année précédente, un ajustement étant opéré dès que la masse salariale de l'exercice de référence est connue.

En outre, doivent être intégrées dans la masse salariale les sommes correspondant à des réajustements versées après la clôture de l'exercice mais payées au titre de cet exercice.

Quelle est l'assiette de la masse salariale à prendre en compte ? - Il s'agit de la masse salariale brute comptable, incluant donc les salaires fixes et variables, les primes, les gratifications, les congés payés et les avantages et indemnités diverses.

La part salariale des cotisations de sécurité sociale est incluse dans l'assiette de la masse salariale tandis que la part patronale de ces cotisations en est exclue. Sont également exclues les sommes qui ont le caractère de remboursements de frais ou encore le montant des indemnités journalières versées aux salariés malades.

Lorsque l'entreprise est composée de plusieurs établissements, la masse salariale de référence est la masse salariale de l'entreprise et non celles de chacun des établissements.

Si l'employeur met à la disposition du comité d'entreprise des moyens en personnel, il peut en déduire leur valeur de la subvention de fonctionnement qu'il doit verser au comité.

Cette déduction n'est possible que pour les moyens mis à la disposition du comité d'entreprise pour les besoins de son fonctionnement. Les moyens mis à sa disposition par l'employeur au titre des activités sociales et culturelles ne peuvent être déduits de la subvention de fonctionnement (cass. crim., 11 février 2003, n° 01-88650, B. crim. n°31).





Les plus récentes
Antonio FERNANDES | 26/09/2017 | 225 vues
| 20/07/2017 | 311 vues
Antonio FERNANDES | 25/06/2016 | 445 vues
Antonio FERNANDES | 22/06/2016 | 272 vues
| 21/03/2016 | 384 vues


Derniers tweets
@antoniojoaofern Merci ma belle ton île pour février
RT @antoniojoaofern: Départ pour la #Guyane pour parler de #dialoguesocial et la mise en place des #cse. Objectif : former les praticiens d…
Formation pratique des élus au Comité social et économique #cayenne https://t.co/l1YqJkRF5q
Le code du travail applicable en Mayotte.: Ordonnance n° 2017-1491 du 25 octobre 2017 portant extension et...… https://t.co/0gTOWidjtn
RT @antoniojoaofern: Notre vision de l'expertise en qualité du travail et de l'emploi pour les #CSE https://t.co/ALAvUGMQIB


Inscription à la newsletter

Vidéo à la Une
La souffrance au travail.