Connectez-vous S'inscrire
Menu

Formation pratique des élus au Comité social et économique

Rédigé le Lundi 4 Septembre 2017 à 16:32 | Lu 1217 commentaire(s)

Le Comité Social et Economique (CSE) fusionnera, dans les entreprises de plus de 50 salariés, les fonctions actuelles des délégués du personnel, du comité d’entreprise, et du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Il en conservera la personnalité morale, ainsi que toutes les compétences et les prérogatives, y compris sur les aspects sécurité et conditions de travail, la capacité de demander des expertises, déclencher des enquêtes et faire des recours judiciaires si nécessaire.


Formation pratique des élus au Conseil social et économique
Formation pratique des élus au Conseil social et économique
Cette formation est ouverte à l’ensemble des acteurs du dialogue social. Notre vocation étant de mettre autour de la même table, direction, ressources humaines et représentant du personnel pour ensemble construire le dialogue social de demain.


Le programme de la formation
 
1/ Un CSE pourquoi et pour quoi faire ?
 
    Comprendre les conditions de sa mise en place.
    Évaluer les impacts des réorganisations sur le CSE :
        disparition, prorogation ;
        continuité du mandat ?
    Distinguer les missions du CSE.
 
2/ Maîtriser les attributions du CSE.
 
    Les attributions d'ordre économique et la représentation auprès du conseil d'administration.
    Les attributions d'ordre professionnel.
    Les attributions d'ordre social.
 
3/ Veiller au respect des consultations et informations obligatoires
 
    Quand le CSE doit-il être informé et consulté ?
    Quid des nouvelles consultations obligatoires ?
    Utiliser les informations et donner un avis.
    Mettre en place des pistes de progrès opérationnel en cas de licenciements économiques collectifs.
 
4/ Gérer les moyens du comité
 
    Le crédit d'heures.
    Le recours aux experts.
    Les facultés de prises de contact, déplacements et communication.
    Les budgets du comité et leur gestion.
    La mise à disposition de locaux.
    Faire progresser le fonctionnement du CSE.
    Valider la composition du CSE et le rôle respectif de ses membres.
    Formaliser le règlement intérieur du CSE.
    Assurer la tenue des réunions.
    Négocier l'ordre du jour et rédiger le PV.
    Délibérer, décider, donner un avis.
    Améliorer le déroulement pratique des réunions.
 
5/ Garantir le statut de membre du CSE
 
    La responsabilité civile ou pénale des personnes physiques ou morales.
    La protection et le délit d'entrave.
 
Durée : 2 jours
 
Calendrier 2018  :

Paris : 18,19 janvier 2018
Martinique : 25,26 janvier 2018
La réunion :  8,9 février 2018
Lyon : 22,23 février 2018
Lille : 1,2 mars 2018
Cayenne : 15,16 mars 2018
Marseille : 29,30 mars 2018
Guadeloupe : 5,6 avril 2018
Saint Gilles les Bains : 7,8 juin 2018

 

Pour  envisager votre inscription, vous pouvez nous envoyer un courriel  . Ainsi nous vous établirons un devis personnalisé.

 






Les plus récentes
| 07/02/2018 | 263 vues
Antonio FERNANDES | 26/09/2017 | 258 vues
| 20/07/2017 | 427 vues
Antonio FERNANDES | 25/06/2016 | 463 vues


Derniers tweets
La médiation en entreprise, pour rétablir la confiance. https://t.co/BXRtK7u4A6
RT @antoniojoaofern: Une formation indispensable pour agir sur la #SQVT, et la qualité des relations humaines dans l'entreprise. #ergonomie…
Les #TMS #CSE #IRP coûtent cher à l'entreprise. https://t.co/QL3sm9y5QV
J'ai mal au travail https://t.co/AQnScZdDua
Accompagnement quotidien : Le fonctionnement de l'instance #IRP #CSE https://t.co/32IM16fXXT


Inscription à la newsletter