Menu
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après le 11 mai : Aide à la rédaction du plan de continuation de l’activité

La nature, la fréquence et le coût des crises ont sensiblement évolué au cours des vingt dernières années. On comprend sans doute mieux aujourd’hui à quel point son étroitement imbriquées les différentes dimensions de ces événements qui perturbent très fortement le fonctionnement de nombreuses organisations. Les organisations ayant entrepris une démarche préalable visant à garantir la continuité de leur activité sont les plus résilientes face aux événement déstabilisants.
#PCA #CSE #CSSCT



RÉALISER UN PLAN DE CONTINUITÉ D’ACTIVITÉ

Bien qu’il soit utopique de chercher à tout prévoir et maîtriser, le responsable d’une organisation se doit de concevoir et mettre en œuvre des stratégies de protection permettant d’éviter certains événements lié au covid-19.
 
Il est par conséquent recommandé que le contenu du plan de continuité de l’activité (PCA) comprenne les points suivants, qui doivent être élaborés successivement :
 
  • Le contexte, les objectifs et obligations de l’organisation, dont la description se prolonge logiquement par la liste des activités essentielles pour l’atteinte des objectifs et la tenue des obligations, ainsi que par la liste des processus clés, nécessaires au fonctionnement des activités essentielles.
  • La stratégie de continuité d’activité, établie et décrite en précisant, pour chaque activité essentielle, les niveaux de service retenus et les durées d’interruption maximales admissibles pour ces différents niveaux de service, ainsi que les ressources et procédures permettant d’atteindre les objectifs, en tenant compte des ressources critiques qui peuvent avoir été perdues, jusqu’à la reprise de la situation normale.
  • Le rôle des différents responsables, les procédures de mise en oeuvre du PCA et les moyens nécessaires doivent être explicités. Les dispositifs préconisés, une fois intégrés dans les moyens et procédures de l’organisation, doivent être précisés et documentés.
  • Le dispositif de gestion de crise, qui permet de conduire la mise en oeuvre du PCA en assurant le pilotage des actions de réponse et de gestion de l’incertitude, à travers les procédures de détection d’incident, de qualification, d’escalade, d’alerte, de mobilisation, d’activation de la cellule de crise, d’anticipation, d’intervention, de déclenchement des dispositions du PCA (solution palliative, mode secours avec fonctionnement dégradé, plan de reprise de l’activité normale) et de communication.
  • La maintenance opérationnelle du plan. Cette action essentielle consiste en premier lieu à établir des indicateurs permettant de vérifier et mesurer :
  • La bonne mise en oeuvre des dispositifs préconisés dans le plan.
  • En amont : l’efficacité du plan au regard des objectifs de continuité.
  • En aval (durant une crise) : les niveaux de service constatés sur les activités essentielles, le fonctionnement des processus spécifiques au PCA et la disponibilité des ressources de secours.
Lu 476 fois
Vendredi 17 Avril 2020 - 11:23
Antonio FERNANDES

Notez

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Octobre 2020 - 08:46 La communauté des élus du CSE



Formation en ligne CSE, CSSCT (Lille, Paris, Lyon, Marseille, Martinique, Cayenne, Ile de la réunion)










Inscription à la newsletter