Menu
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une nouvelle voie de reconnaissance de vos compétences acquises en mandat

La certification créée par le ministère du Travail est une reconnaissance des compétences des mandatés syndicaux et élus du personnel pour évoluer professionnellement.



La certification dédiée aux mandatés est innovante. Pour la première fois, elle permet à un représentant du personnel ou à un mandaté syndical de valoriser son parcours. La demande s'effectue en deux temps. Tout d'abord, le candidat doit obtenir le certificat de compétences professionnelles (CCP) correspondant aux acquis de mandaté qu'il souhaite faire reconnaître. Puis il demande une équivalence avec l'un des blocs de compétences existant dans le circuit de la formation professionnelle. Ainsi, la reconnaissance acquise est-elle « transférable » et reconnue par tout employeur.

 

Pourquoi s’engager dans cette démarche de certification ?

Valoriser ses compétences et préparer la sortie du mandat
 
Limité dans le temps, le mandat permet d’acquérir des compétences transposables dans une activité professionnelle. Obtenir un certificat garanti par le ministère du Travail, tout en restant mandaté, permet d’être conforté dans ses savoir-faire et de gagner en confiance en soi.
 
De plus, le CCP officiellement acquis pourra être mis à profit lors d’une reprise d’activité professionnelle à temps plein, quand le mandat arrivera à son terme.

Démontrer que l’engagement syndical peut être reconnu

Le mandat n’est pas un métier. Pourtant les actions réalisées individuellement et collectivement ne sont pas neutres : elles impliquent des prises d’initiatives, de responsabilités, l’acquisition de connaissances et de savoir-faire.

Face parfois au dénigrement et à la discrimination, la certification est un moyen de mettre en lumière cet engagement, de reconnaître cette expérience acquise dans la défense des intérêts des salariés...Et de susciter des vocations.

Préparer son évolution ou sa reconversion professionnelle

Obtenir un certificat de compétences professionnelles, une fois son mandat achevé ou si possible bien avant, contribue à faire reconnaître les compétences acquises en cours de mandat.Ensuite, c’est un moyen de préparer un projet d’évolution ou de transition professionnelle en s’appuyant surses acquis ; ou encore d’accéder à une dispense pour réduire un parcours de formation certifiant.

C’est l’article L. 6112-4 de la loi Rebsamen sur le dialogue social et l’emploi du 17 août 2015 qui a initié ce projet de certification transférable. Deux arrêtés parus le 26 juin 2018 ont entériné sa création. Le texte de loi prévoit l’établissement d’une liste de compétences en correspondance avec l’exercice des différents mandats syndicaux ou de représentants du personnel. Ces compétences sont ensuite intégrées à une certification enregistrée au répertoire spécifique sous forme de « blocs », « activités-type » ou certificats de compétences professionnelles (CCP).

Chacun d’entre eux présente au moins une équivalence avec un des blocs composant un titre professionnel. Le certificat délivré au lauréat est donc une reconnaissance officielle de ses compétences en lien avec une activité professionnelle.

Vous pouvez découvrir les certifications éligibles ici. Sur simple demande, nous vous adresserons le calendrier selon votre parcours et un devis pour la prise en charge de votre formation.
Lu 411 fois
Jeudi 7 Février 2019 - 17:11
Antonio FERNANDES


Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter